#Réformeferroviaire : annonce du 26 février, moderniser et rénover le modèle ferroviaire Français, pilier du service public.

→ 36 milliards d’euros alloués dans les 10 prochaines années pour moderniser le réseau ferroviaire, soit un budget en hausse de 50%.

→ 1,5 milliards d’euros dédiés à la réfection des petites lignes ferroviaires, essentielles au développement des mobilités dans nos territoires.

→ Fin du recrutement au statut de cheminot. Ceux qui souhaitent demain s’engager dans la #SNCF bénéficieront des conditions de travail de tous les Français : celles prévues par le Code du travail.

→ La SNCF ne sera pas privatisée et restera un acteur public.

→ La réforme ne prévoit aucun changement dans les retraites des cheminots.

Recours aux ordonnances pour permettre une réforme rapide, attendue par beaucoup de Français depuis longtemps. Ce recours aux ordonnances va permettre au gouvernement de mener une large concertation avec les organisations syndicales et patronales, les usagers et les collectivités.

Pour rappel : lors des ordonnances Travail, il y avait eu 300 heures de concertations et une centaine d’heures de débat parlementaire.