Madame, Monsieur,

Une nouvelle année s’offre à nous. Elle en referme une autre, particulièrement chargée et intense. 2017 restera marquée par une élection présidentielle inédite par son enjeu et sa dimension hors-normes. Les électeurs ont choisi un président jeune en votant pour Emmanuel Macron. Ce choix a été conforté en donnant au Président de la République la majorité absolue à l’Assemblée nationale pour réformer et transformer notre pays.

Le 18 juin 2017, vous avez placé votre confiance en moi pour représenter notre territoire. Je veux vous témoigner de toute la fierté qui m’anime de défendre au quotidien notre département. C’est une grande responsabilité. Il me faut répondre à de nombreux dossiers essentiels qui conditionnent l’avenir. Je pense par exemple à l’Hôpital du Blanc et à ses besoins en financement, aux problématiques récurrentes rencontrées par les usagers du transport ferroviaire du Centre-Val de Loire, à la lutte contre les déserts médicaux qui sclérosent nos villes ou encore à la situation préoccupante de AR Industries.

Depuis le 9 juillet 2017, je suis le rapporteur spécial en charge des crédits du logement et de l’hébergement d’urgence au sein de la commission des finances à l’Assemblée nationale. J’ai la conviction de la nécessité de modifier en profondeur le modèle économique et social de notre politique du Logement pour mieux l’adapter aux enjeux d’aujourd’hui et de demain. Mon expérience professionnelle me permet d’être un partenaire actif et exigeant du gouvernement.

La transformation et la modernisation de notre pays commence en 2018 : suppression du premier tiers de la taxe d’habitation, fin du RSI, fin de l’Impôt Sur la Fortune (ISF) et création de l’Impôt sur la Fortune Immobilière (IFI), réforme de la sécurité sociale avec la majoration de la CSG, suppression des cotisations chômage et maladie pour les actifs , loi Travail, loi Sécurité, Plan étudiants, réforme du Logement.

Le secteur de l’Agriculture fera également l’objet d’une profonde révision de ses modèles. C’est tout le sens et l’esprit des EGA (Etats Généraux de l’Alimentation). L’objectif est notamment d’assurer aux agriculteurs un revenu digne, c’est-à-dire un prix d’achat au-dessus du prix de revient. La complexité de ce dossier est grande tant l’économie de l’alimentation est mondialisée avec des règles sanitaires différentes de production.

Aujourd’hui en France, une personne sur trois a accès au haut débit. Cette fracture numérique paralysera le développement de demain des territoires. L’objectif est de mettre fin à ce déséquilibre et d’apporter du haut débit à tous dès 2020.

L’année 2017 aura apporté son lot d’émotions, de joies et de peines. Nous n’oublierons pas ces moments qui ont endeuillés notre pays. Le terrorisme a fait de nouvelles victimes, des drames ont fait la Une de l’actualité, de grands noms de la culture Française nous ont quittés.

Mais nous n’oublierons pas non plus ces héros du quotidien qui nous protègent, ces légendes qui nous feront encore chanter, vibrer, rêver et la force de l’unité nationale qui dans l’épreuve doit toujours nous rassembler : bref, toutes ces choses qui nous font dire à la France « Que je t’aime ».

J’attache une grande importance à vous informer, vous rencontrer, vous écouter. Vous m’avez élu pour ça : un mandat utile pour l’Indre, utile pour la France.

Que 2018 apporte le meilleur à la France et à chacun d’entre vous. Je vous présente des vœux de Liberté, d’Égalité et de Fraternité.