Madame le Ministre,

Le samedi 15 septembre, plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées au Blanc, dans l’Indre, pour la défense de la maternité.

Voici un rappel des faits : à la fin du mois de juin, le couperet tombe. Le service de la maternité de l’hôpital du Blanc, fusionné depuis le 1er janvier 2017 avec le Centre Hospitalier de Châteauroux, voit son activité suspendue par la décision de fermeture temporaire de la maternité pendant la période de l’été, ceci pour des raisons de sécurité liées à un manque de personnel (sages-femmes, infirmiers anesthésistes, médecins gynéco-obstétriciens, pédiatres). La décision de suspension de l’activité comporte dans son corps, la réouverture de ce service.

Le vendredi 17 août 2018, la directrice générale nous a reçus, en expliquant qu’elle renvoyait à une mission d’expertise les conditions de la réouverture, remettant en cause la décision de suspension, prononcée par la directrice de l’hôpital de Châteauroux-Le Blanc. La réouverture est donc renvoyée aux conclusions de cette mission d’expertise.

A ce jour, l’activité de la maternité n’a toujours pas repris. Bien que des candidatures de professionnels de santé soient adressées, rien ne bouge.

Jusqu’à ce jour, aucun ministre, n’a décidé de fermer cette maternité en raison de l’éloignement de plus de 50 minutes de tout établissement hospitalier. C’est d’ailleurs la ” règle métier ” communément acceptée par les professionnels de votre administration.

Afin d’examiner les modalités de réouverture dans les délais les meilleurs, nous souhaitons pouvoir vous rencontrer sous quinzaine, et ce avant la remise des conclusions des experts.

Nous calerons notre agenda sur le vôtre.

Dans l’attente de nous voir, nous vous prions d’agréer, madame la Ministre, l’expression de notre haute considération.

François JOLIVET
François BONNEAU
Serge DESCOUT
Annick GOMBERT
Jean-Paul CHANTEGUET
Jean-Michel MOLS