Mercredi 30 mai 2018, l’Assemblée nationale a adopté le projet de loi Agriculture et Alimentation avec 339 voix pour et 84 voix contre. J’ai voté pour √.

→ Reconnecter les prix payés aux agriculteurs avec les coûts de production.
→ Renforcer la qualité sanitaire, environnementale et nutritionnelle des produits.
→ Faire de l’alimentation un moteur de réduction des inégalités sociales.

Le projet de loi Agriculture et Alimentation, c’est quoi ?

Il s’agit d’un texte pour l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et pour une alimentation saine et durable. L’objectif est notamment d’assurer aux agriculteurs un revenu digne, c’est-à-dire un prix de vente au-dessus du coût de production.

Ce projet de loi est également à destination des consommateurs. Il vise à renforcer plus encore la qualité des produits et à mieux mesurer leur impact sur les enjeux sanitaires, environnementaux et nutritionnels.

Enfin, le texte a pour vocation de participer à la réduction des inégalités sociales en luttant contre le gaspillage alimentaire et en favorisant le don alimentaire.