Mercredi 11 avril, j’étais à Laon (Aisne) dans le cadre de la loi ELAN et à l’invitation d’Aude Bono-Vandorme – Députée de l’Aisne.

La loi ELAN, ce n’est pas une loi pour les métropoles. La dernière grande réforme du logement, c’est en 1978 avec la création de l’APL. La France est le seul pays où les loyers n’ont pas baissé après la crise de 2008. Le niveau de loyer est encore trop élevé. Il faut faire quelque chose. C’est tout l’objet de la loi ELAN :

➡ Simplifier les normes pour construire plus et plus vite.
➡ Limiter les recours abusifs contre les permis de construire, qui sclérosent la construction.
➡ Permettre la transformation plus rapide de bureaux en logements.
➡ Créer un “bail mobilité” pour faciliter et accompagner la mobilité professionnelle.
➡ Rénover des centres-villes dégradés.
➡ Favoriser l’accession à la propriété pour les locataires HLM.
➡ Réorganiser le monde HLM et le rendre plus efficace en incitant les offices à s’allier ou à intégrer de grands groupes d’ESH (Entreprise sociale pour l’habitat), permettant ainsi des économies d’échelle.

Voir l'article sur l'Union

"Sollicitée, la députée LREM Aude Bono s’était engagée à faire venir à Laon son collègue de banc à l’Assemblée François Jolivet, rapporteur spécial des crédits du logement et de l’hébergement à la commission finances. Pour la parlementaire, c’était, mercredi soir, « mission accomplie » avec la rencontre organisée au siège de l’Opal."