Les femmes ne pourront plus accoucher durant la période de juillet et août à l’hôpital du Blanc mais leur suivi médical avant l’accouchement sera assuré.

La direction de l’hôpital explique cette décision par les difficultés qu’elle rencontre à recruter du personnel durant la période estivale. Je trouve la décision brutale. Toutefois, je n’ignore pas les difficultés à trouver du personnel médical dans notre pays. Comme moi, vous le savez.

Si cette décision va dans le sens de la sécurité de la patiente, je ne peux que l’accepter. Je n’imagine pas, une fois la période estivale passée, que le service ne rouvre pas. Nous continuons à subir le manque d’anticipation de la gestion des effectifs médicaux dans notre pays. Quel tristesse…

Article de la Nouvelle République

Maternité du Blanc (Indre) : l'heure de la mobilisation. Le comité de défense annonce des actions contre la suspension des accouchements, cet été. Premier rendez-vous, samedi, avec une réunion publique.