M. François Jolivet attire l’attention de M. le ministre de l’intérieur sur la hausse constante et préoccupante des agressions auxquelles font quotidiennement face les sapeurs-pompiers.

En 2018, sur les 4,6 millions interventions réalisées au cours de l’année, le bilan des agressions à l’encontre des sapeurs-pompiers fait état de 207 violences verbales, 153 jets de projectiles, 346 agressions simples et 66 agressions avec arme, y compris par destination.

En 2019, selon les chiffres du ministère de l’intérieur, ce ne sont pas moins de 5 agressions par jour, sur une moyenne de 10 000 interventions.

Ces chiffres sont alarmants, et la situation est insupportable. Comme cause à effet, le nombre de volontaires ne cesse de diminuer ces dernières années.

Pour que ce type de délits ne se banalise jamais, il lui demande de bien vouloir lui détailler les mesures déployées par le Gouvernement afin d’enrayer cette augmentation des violences envers ceux qui agissent au quotidien à la protection et au secours.