La crise sanitaire qui frappe la France est d’une ampleur exceptionnelle, et s’inscrit dans la durée. Elle met notre pays à l’épreuve, bouscule notre quotidien et, malheureusement, nous touche parfois dans sa dimension intime la plus douloureuse.

Les victimes sont déjà nombreuses, et des familles sont endeuillées. Cette épidémie construit des peines qui forment un drame national.

Pour que notre pays continue à vivre, et surtout pour qu’il puisse soigner, de nombreux Français sont en première ligne. Ils luttent, avec le sens du devoir, contre un ennemi invisible mais féroce. Ils sont au combat au profit de leurs semblables, au péril de leur vie.

Dans l’Indre, à Châteauroux, une aide-soignante de 48 ans est décédée et laisse dans son sillage quatre orphelins.Ils sont tragiquement, dans le personnel soignant, de plus en plus nombreux.

Ce sont des visages, des « engagés » au service des autres, parfois des mères et des pères de famille que la France ne doit jamais oublier.

Ils méritent toute la reconnaissance de la Nation, parce qu’ils sont morts pour elle.

Notre pays leur doit beaucoup, et notre devoir politique est de dépasser le « symbolique ». Nous devons penser à leurs familles, et à leurs enfants, qui sont aussi ceux de la République. Nous devons les accompagner dans cette épreuve, pour mieux leur permettre de la surmonter.

À leurs côtés, l’État doit se montrer. L’un des fondements de notre République, la Fraternité, nous engage et nous oblige.

J’appelle donc à la création d’un statut de reconnaissance Nationale, semblable à celui de « Pupille de la Nation », qui intègre la prise en compte des enfants de celles et ceux qui sont décédés de leur engagement contre le COVID-19. Ce dispositif devra les protéger, par des mesures concrètes, pour leur garantir un avenir avec comme père ou mère : l’État.


43 Députés soutiennent l’appel

François Jolivet – Député de l’Indre, Huguette Tiegna – Députée du Lot, Christophe Blanchet – Député du Calvados, Pierre Henriet – Député de la Vendée, Julien Borowczyk – Député de la Loire, Brigitte Liso – Députée du Nord, M’Jid El Guerrab – Député des Français établis hors de France, Agnès Firmin Le Bodo – Députée de Seine-Maritime, Damien Pichereau – Député de la Sarthe, Perrine Goulet – Députée de la Nièvre, Loïc Dombreval – Député des Alpes-Maritimes, Pascale Fontenel-Personne – Députée de la Sarthe, François Cormier-Bouligeon – Député du Cher, Danielle Brulebois – Députée du Jura, Frédéric Descrozaille – Député du Val-de-Marne, Jacqueline Dubois – Députée de la Dordogne, Jacques Krabal – Député de l’Aisne, Aude Bono-Vandorme – Députée de l’Aisne, Mohamed Laqhila – Député des Bouches-du-Rhône, Jennifer De Temmerman – Députée du Nord, Grégory Besson-Moreau – Député de l’Aube, Laurence Vanceunebrock – Députée de l’Allier, Thomas Mesnier – Député de la Charente, Sonia Krimi – Députée de la Manche, Sébastien Cazenove – Député des Pyrénées-Orientales, Sophie Beaudouin-Hubiere – Députée de la Haute-Vienne, Christophe Naegelen – Député des Vosges, François de Rugy – Député de la Loire-Atlantique, Jean-Louis Touraine Député du Rhône, Jean-Marc Zulesi Député des Bouches-du-Rhône, Jean-Christophe Lagarde Député de la Seine-Saint-Denis, Sandrine Josso Députée de la Loire-Atlantique, Pierre Venteau Député de la Haute-Vienne, Corinne Vignon Députée de la Haute-Garonne, Yves Daniel Député de la Loire-Atlantique, Joël Giraud – Député des Hautes-Alpes, Pierre Morel-À-L’Huissier Député de la Lozère, Nadia Essayan Députée du Cher, Thomas Rudigoz Député du Rhône, Agnès Thill Députée de l’Oise, Olivier Damaisin – Député du Lot-et-Garonne, Maina Sage Députée de la Polynésie Française, Danièle Hérin – Députée de l’Aude.