Lettre d'informations

Restez informés de toute l'actualité de votre député.

Agenda du député

novembre, 2018

201820nov15 h 00 min16 h 00 minQuestions au Gouvernement15 h 00 min - 16 h 00 min Hemicycle, Assemblée nationale

201823nov10 h 00 min12 h 00 minInauguration locaux ADAPEI10 h 00 min - 12 h 00 min

201827nov15 h 00 min16 h 00 minQuestions au Gouvernement15 h 00 min - 16 h 00 min Hemicycle, Assemblée nationale

François JOLIVET

Député de l'Indre

Rapporteur spécial des crédits du Logement et de l’Hébergement d’urgence de la Commission des Finances.

François Jolivet

Député de l’Indre. Rapporteur spécial des crédits du Logement et
de l’hébergement d’urgence au sein de la Commission des finances
à l’Assemblée nationale.

Biographie.

François Jolivet est né le 21 Mars 1966 à Châteauroux, dans l’Indre.

Il est diplômé d’une maîtrise de droit public obtenue à la faculté de Poitiers, titulaire d’un DESS de gestion à l’institut de gestion des grandes entreprises de Poitiers ainsi que d’un MASTERE de management du groupe de l’école supérieure de commerce de Bordeaux.

François Jolivet débute sa carrière professionnelle en 1990 comme assistant parlementaire du sénateur François Gerbaud.

En 1992, il rejoint les services du Conseil départemental de l’Indre où il exerce les fonctions de juriste auprès du directeur général des services. En 1993, il lui ait confié, en plus, la mission du contrôle économique des satellites départementaux.

Par la suite, il occupera le poste de Directeur Général de l’OPAC 36 (Office Public de l’Habitat, d’Aménagement et de Construction) à Châteauroux. Âgé de 30 ans, Il est alors le plus jeune directeur d’office de France.

En 2010, il rejoint le groupe ICF Habitat (groupe SNCF) où il prend la tête de la direction clientèle, avant de devenir directeur général d’ICF Habitat Novedis.

Le 28 avril 2016, François Jolivet est nommé directeur général d’ICF Habitat Atlantique.

Depuis 1995, un élu local profondément attaché à son territoire.

François Jolivet sur le terrain, dans la 1ère circonscription de l'Indre.

Né à Châteauroux, François Jolivet est un enfant du Berry. Il est profondément attaché à son territoire, où il est élu depuis 1995.

Maire de la commune de Saint-Maur (près de 3.700 habitants) de 1995 à 2017, François Jolivet est aussi Vice-Président de la Communauté d’Agglomération Castelroussine de 2001 à 2017. Il a également exercé les fonctions de Conseiller régional entre 2004 et 2016.

Lors des élections législatives de 2017, Il est élu député de la première circonscription de l’Indre avec 70,42% des voix au second tour, face la candidate du Front National.

En écho à la loi du non-cumul des mandats, il quitte ses précédentes fonctions électorales et devient conseiller municipal de Saint-Maur et conseiller communautaire de la Communauté d’Agglomération Castelroussine (Chateauroux Métropole).

Depuis son élection, François Jolivet est un député mobilisé pour son territoire. Il porte d’importants dossiers relatifs au maintien de l’activité du Centre d’Études Supérieures de Châteauroux, à la défense du monde agricole de l’Indre, à la reprise d’AR Industries…

François Jolivet : monsieur logement de l'Assemblée nationale.

Intervention du 29 mars 2018 de François Jolivet lors de la conférence "les alternatives à la pleine propriété : quels enseignements en tirer ?", à la Caisse des dépôts.

Peu après son élection, François Jolivet est désigné membre de la commission des finances. Il est nommé rapporteur spécial des crédits du Logement et de l’Hébergement d’urgence.

Le 2 novembre 2017, il présente son rapport du projet de loi finances 2018 sur la cohésion des territoires et la réforme du logement. Cité dans de nombreux médias nationaux, il est à l’origine de la “sortie de crise” de la baisse des APL qui paralysait les débats entre le gouvernement et les bailleurs sociaux.

L’objet du litige se trouvait dans l’article 52 de la loi de finances. Le texte prévoyait une réduction de 1,7 milliard d’euros des APL versées par L’État à la moitié des locataires du parc social. Mais pour ne pas léser ces derniers, le gouvernement imposait une baisse de loyer équivalente appelée « réduction de loyer solidarité ». L’opération était ainsi indolore pour les locataires mais pas pour leurs bailleurs privés de cette recette.

Grâce à un amendement porté par François Jolivet, le gouvernement a accepté un prélèvement plus progressif et un étalement de la réforme sur 3 ans.

Fort de son expérience professionnelle dans le secteur, il est souvent désigné comme le monsieur “logement” de l’Assemblée nationale. Il participe notamment à de nombreuses conférences et réunions de travail sur cette thématique, où il présente sa conception du logement de demain.

Le 5 décembre 2017, il publie dans la Revue parlementaire une tribune intitulée “Le logement pour tous” où il fait état de la nécessité d’intégrer dans les modèles économiques la notion “d’immobilier mobile” :

L’immobilier devrait prendre en compte la mobilité qu’elle soit géographique, économique ou sociale. Ce paradoxe est grand, un bâtiment qui par définition est immobile comme les modèles économiques qui ont permis sa construction devrait avoir aussi la vertu d’accompagner la mobilité. La France n’est pas préparée à cela, il appartient donc aux pouvoirs publics de penser l’immobilier mobile.

F R A N Ç O I S    J O L I V E T,
dans la Revue parlementaire.


Fonctions nationales.

À l’Assemblée nationale, François Jolivet est Président du Groupe d’études à vocation internationale sur la Libye et Vice-Président du Groupe d’amitié France-Russie. Il est membre titulaire du Conseil de l’immobilier de L’État.

Membre de la Délégation française à l’Assemblée parlementaire de l’Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe (OSCE), il a effectué dans ce cadre une mission d’observation lors du scrutin électoral Russe de mars 2018.

Galerie photos.

Pour toute utilisation de ces photos, merci d’adresser un mail à francois.jolivet@assemblee-nationale.fr ou via le formulaire de cette page.

S'abonner à la lettre d'informations.

Suivre @francoisjolivet

Lettre d'informations

Restez informés de l’actualité de votre député en vous inscrivant à la newsletter.

X